Avant, j’aimais beaucoup les ânes, quand j’en voyais au bord de la route, je m’arrêtais pour les caresser, malgré leur nom qui les dévalorise, je trouvais que cet animal à quatre pattes était très intelligent.

Le voisin en a acheté un

Quand j’ai vu que le voisin avait acheté un âne, j’ai été super contente, je me suis dis qu’il aurait tous les inconvénients et que moi de l’autre côté de la barrière, je n’aurais que les avantages.

Les premiers jours, je suis allée voir l’âne le soir en rentrant du boulot avec la permission de mon cher voisin.

Je lui portais du pain, j’étais contente de voir « Pépito » et lui aussi paraissait m’apprécier.

La première semaine se passa très bien mais vers la seconde, Pépito s’est mis à brayer du matin au soir et même pendant la nuit.

Tout le quartier est réveillé

La journée, le braiment de Pépito est gérable mais la nuit, c’est carrément infernal.

Cet âne me rend dingue

Personne ne peut dormir dans le quartier et le propriétaire de l’âne a même fait venir le vétérinaire pour voir si son animal n’était pas malade.

Et bien non, Pépito va très bien, il a seulement envie de compagnie!

Il faut trouver une solution

Il faut impérativement trouver une solution pour que Pépito se taise au moins la nuit car je ne suis pas la seule à ne plus pouvoir le supporter.

J’avais pensé à lui trouver un autre âne pour qu’ils soient au moins deux mais imaginez que les deux ânes se mettent à braire!

Colleen a également publiée :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *