La glaire cervicale est présente chez toutes les femmes pubères. En réalité, elle est sécrétée par les cellules, situées dans le col de l’utérus. Son aspect change constamment, selon la période de votre cycle. La glaire cervicale, lorsqu’elle s’écoule par le vagin, créé les pertes blanches. Vous avez déjà très certainement constaté ce phénomène. C’est lorsque vous avez une sensation d’humidité.

La glaire cervicale pourra vous donner des informations très importantes sur votre état de santé général, mais pourra vous mettre sur la piste d’une éventuelle grossesse. Certaines femmes s’y fient aussi pour savoir la meilleure période pour concevoir un enfant, celle qui les rend les plus fertiles. Dans ce billet, je vais vous en dire plus sur la glaire cervicale.

Grossesse glaire cervicale : est-ce un bon indicateur ?

Pendant la période d’ovulation glaire cervicale a un aspect plus élastique, alors que pendant les autres jours, elle est moins fluide, et surtout beaucoup plus abondante. Vous avez peut-être remarqué sa couleur blanche. À l’inverse, le jour de l’ovulation, celle-ci est plutôt transparente et liquide. Lorsque vous observez ce phénomène, c’est le bon moment pour concevoir. En effet, la période d’ovulation est celle pendant laquelle vous avez le plus de chance de tomber enceinte !

La glaire cervicale début de grossesse va se transformer. Elle va alors créer le bouchon muqueux, celui qui va « fermer » l’utérus et protéger votre bébé. Si cela fait quelque temps que vous n’avez pas observé de pertes blanches, alors vous avez de grandes chances d’être enceinte. Faites un test !

Colleen a également publiée :